• cliquez ici pour imprimer la page
  • cliquez ici pour augmenter la taille du texte
  • cliquez ici pour réduire la taille du texte

BoucauUn peu d'histoire

La Naissance de Boucau...

Trois ans après l'arrivée du chemin de fer à Bayonne, Napoléon III, par décret du 14 septembre 1857, crée la commune de Boucau en "empruntant" deux quartiers de Tarnos: le quartier bas (Boucau) et le quartier haut (Romatet)
> en savoir plus

Pourquoi Boucau ?...

Boucau vient du gascon "boucaou" (petite bouche) mot employé pour désigner l'embouchure de l'Adour (1578).
> en savoir plus

Au fil des ans...

Le trafic du port faisait tant bien que mal vivre quelques dockers travaillant à la "hougne" (c'est à dire portant corbeilles et sacs sur le cou et le dos).
> en savoir plus

Les Forges de l'Adour...

Dès 1880, l'installation des Forges de l'Adour accroît considérablement l'activité du port et engendre de nombreux conflits sociaux qui marquent l'histoire de la ville. "L'Epopée" des Forges s'achève en 1965.

De nouvelles usines s'implantent alors sur ce site. Cette vie ouvrière intense amène un afflux de population très important. Boucau est passé de 1485 habitants en 1857 à plus de 7000 aujourd'hui.
> en savoir plus

La Flèche et le Ciel...

La chapelle, dès 1860, fut implantée à l'actuelle morgue-déposoir du cimetière. Quant à l'église, dont l'inauguration officielle eut lieu en 1905, sa construction connut bien des tribulations.
> en savoir plus

Les Maires de 1857 à nos jours...

Liste complète des Maires de la Communes de Boucau de 1857 à nos jours
> en savoir plus

Pour l'honneur de la France ...

Lors de la grande tourmente de 1914-1918, 136 boucalais tombèrent au champ d'honneur. La guerre de 1939/45 apporta son tribut de misère et de deuils.
> en savoir plus

Saviez-vous que ...

Les troupes anglaises du Duc de Wellington, poursuivant l'armée française de Napoléon quittant l'Espagne, traversèrent l'Adour à hauteur de l'embouchure sur un pont de bateaux.
> en savoir plus